Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Astuces et conseils de pros pour garantir puissance et impact de vos présentations. Mais aussi, Accompagnement, Challenging/Coaching, Architecture des slides, Formations-action et Conférences. Slide at Work avec vous, pour un meilleur ROI de vos présentations à enjeux !

30 Mar

Enquête sur les présentations Powerpoint : Des résultats stupéfiants !

Publié par Slide at Work  - Catégories :  #Marketing - communication

Les présentations Powerpoint sont devenues aujourd'hui un mode de communication totalement intégré dans les organisations (500 millions d'utilisateurs de Powerpoint dans le monde), cependant la qualité des supports de présentation ne semble pas s'être améliorée depuis les années 90.


Les supports de présentation restent conçus et pensés par la majorité des utilisateurs comme des documents. Du coup, ils sont réduits à être présentés comme des rapports lus devant un public.

 

3 raisons à cela selon Dave Paradi (Auteur de l'ouvrage : "The visual Slide Revolution") et nous le rejoignons dans son analyse :


  1. Faire d'une pierre deux coups le document à projeter et le document "à envoyer" (ce qui revient (au lieu de faire des supports de présentation) à faire des slideuments (Slide + Document ) comme Slide at Work le dénonce régulièrement 
  2. La crainte de ne pas intégrer assez d'informations et d'avoir le sentiment d'être jugé sur la quantité du travail présenté 
  3. Le souci de se souvenir de son discours (créer des slides "béquilles")

 

Pour illustrer ces éléments, Dave Paradi a mené en septembre 2011 une enquête, auprès de 603 personnes.

 

Et voici leurs observations :

  • L'orateur lit trop souvent ses slides
  • Trop de texte sur les slides et donc trop d'informations à emmagasiner pour l'auditoire
  • Les slides présentées sont essentiellement illustrées par des bullets points (ce qui ne favorise pas la mise en relief des messages clés)
  • Les polices de caractère sont trop petites et cela demande un effort de lecture
  • Les graphiques sont trop complexes

On déduit donc que la surcharge de l'information sur les slides et donc l'absence de mise en relief du message central reste d'actualité...Alors est-ce là une illustration concrête du fameux sketch de Don McMillan "Life after Death by Powerpoint" ?

 

Concernant les chiffres, voici les résultats de l'enquête :

  • Lecture des diapositives par l'orateur + slides textuelles : 73.8%
  • Phrases complètes au lieu de mots clés sur les slides : 51.6%
  • Texte trop petit (difficulté de lire la slide) : 48.1%
  • Le choix des couleurs mal approprié (mauvaise harmonie) : 34.0%
  • Diagrammes et graphiques trop complexes : 26.0%

Enquete-Dave-Paradi-1.jpg

Alors, que faire pour remédier à cela et éviter de s'ennuyer ou d'ennuyer son auditoire ?

 

Un grand merci à Chantal Bossé (auteure du blog canadien Présentations efficaces) pour les compléments d'informations qu'elle a apporté à l'illustration de cet article ;)

 

Commenter cet article

Carouble 19/04/2012 09:32

Lorsque cet outil que je nomme "Pauvre Point", sera utilisé pour ce qu'il est et non pour ce que l'on voudrait qu'il soit (depuis 1990 tout de même ...) alors ce que les utilisateurs veulent
exprimer passera par le contact humain au lieu d'essayer de passer par des "outils". Pauvre Point ? Oui, car c'est à la base un outil de marketting, c'est tout ce qu'il peut faire et il le fait
très bien et c'est tout. La preuve : toutes les anomalies que vous relevez. Pauvre car le nombre d'informations est très réduit, il ne permet pas d'échange mais de figer un groupe sur une idée
centrale en limitant les possibilités de commentaire, et en guidant (canalisant) les interprétations possibles. Point : car il est très limité à la promotion d'un "point" donné sur un ensemble de
questions beaucoup plus large. Bref c'est un outil de non-communication car la communication c'est avant tout mettre en commun pour construire, avec "pauvre point" nous en sommes loin.

Slide at Work 19/04/2012 11:50



Merci pour votre contribution et ce partage de point de vue que vous nous donnez. "Pauvre Point" en anglais "Poorpoint" que beaucoup de gens prononcent ainsi sans savoir qu'ils affirment ce que
vous dites :) je suis entièrement d'accord avec votre ressenti et c'est là toute la raison d'être de mon travail ;)


Je dis seulement que nous avons la possibilité (et si la volonté est là aussi) de changer la donne en utilisant ce logiciel (ou un autre) de façon à JUSTEMENT favoriser la communication et
l'échange (on peut même s'en passer si on veut)


La connexion peut-être possible et même affirmée et prouvée si l'outil est bien utilisé. Mais avant l'outil, c'est à NOUS de construire et de faire en sorte que notre histoire favorise l'échange
et la connexion avec le public et amplifie son intérêt pour notre présentation. Et quand je vois la façon dont certaines personnes structurent encore leurs discours, je peux vous dire que le
chemin va être long pour arriver à changer un tout petit peu les choses ;)


 



Said 30/03/2012 10:48

Use this:
Prezi.com

Nesma H. 30/03/2012 14:49



Merci Saïd pour votre retour :) Prézi n'est pas forcément la solution, ce peut-être une alternative mais si l'on ne travaille pas correctement les slides, on  obtiendra exactement le même
résultat sur n'importe quel support. je ferais un prochain article dans les jours qui viennent (programmé déjà depuis un certain temps) : Ppt Vs Prézi ;) Vous m'encouragez à le faire :) merci !



Archives

À propos

Astuces et conseils de pros pour garantir puissance et impact de vos présentations. Mais aussi, Accompagnement, Challenging/Coaching, Architecture des slides, Formations-action et Conférences. Slide at Work avec vous, pour un meilleur ROI de vos présentations à enjeux !