Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Conseils de pros pour garantir puissance et impact de vos présentations. Mais aussi, Accompagnement, Challenging/Coaching, Design des slides, Formations-action et Conférences. Slide at Work avec vous, pour des présentations à enjeux transformées, uniques, originales et percutantes qui emportent la conviction ! (Construction-Structuration-Articulation)

19 Mar

10 fausses croyances véhiculées sur les présentations orales en entreprise (Volet 1)

Publié par Nesma HOUHOU - Slide at Work  - Catégories :  #Marketing - communication, #Slide at Work, #Presentation Percutante, #Présentation d'entreprise, #Présentation orale, #Nesma HOUHOU, #Slidologie France, #TalksLab, #Design présentations orales, #Design des présentations orales, #PowerPoint, #Communication orale, #Leadership, #Nesma NOUAR, #Communication visuelle, #Formation Storytelling, #Formation Art oratoire, #Pitch, #Formations pratiques, #Communication, #ArtDeConvaincre, #Formations Slidologie, #Présentations Powerpoint, #Présentation commerciale, #Présentation en public, #Slidologie, #Storytelling

10 fausses croyances véhiculées sur les présentations orales en entreprise (Volet 1)

 

Quels sont les obstacles qui empêchent certains d’entres vous de transformer leurs présentations pour les rendre impactantes ?

 

  • Autosatisfaction et refus de remettre en question ses pratiques
  • Désinformation concernant les pratiques usuelles
  • Volonté de gagner du temps
  • Héritage de la pensée Powerpoint
  • Règles recommandées par çi, par là, par les pseudo-experts…
  • ...

 

 

Pourtant au fil du temps et de l’expérience, voici une liste (non exhaustive) de croyances impliquant des pratiques erronées, qui ont la peau dure :)

 

 

J’en ai sélectionné 10 (les plus courantes) et je vous en présente 4 cette semaine.

 

 

1.Travailler à partir d'un Template est indispensable (Masque de diapositive) 

Croyance :

Le template va me permettre d’homogénéiser ma présentation

Assurer l’identité visuelle de mon entreprise

Me faire gagner du temps (…)

 

Faux !

Le template est plus une contrainte qu’autre chose et c’est un héritage solide de la pensée Powerpoint…Souvent conçu pour effectivement assurer l’identité visuelle de l’entreprise par des agences de communication qui proposent des squelettes non adaptés à l’usage des présentations orales et à la personnalisation des slides par le message.

Le template s’adapte à un contenu type document contrairement à un contenu type support de présentation.

 

Pourquoi ?

Chaque slide doit être construite de façon singulière car elle supporte un message singulier qui doit être transmis de façon singulière.

Aucune slide ne doit normalement être identique, puisque sa construction dépend du message que l’on intègre et de ce que l'on veut montrer pour impacter.

 

Recommandation

Utiliser les techniques de la #Slidologie et les techniques cognitives graphiques pour que le message oral soit amplifié de façon à proposer une compréhension rapide et une mémorisation efficace du message. Supprimer ce que l'on appelle le "Bruit" sur une diapositive. Le "Bruit" est tout ce qui ne participe pas à la transmission du message.

 

 

 

2. La règle des 10-20-30 m'aide à professionnaliser mes supports

Recommandation proposée par Guy Kawasaki

10 Slides

20 Minutes de présentation (Timing idéal)

30 Taille minimum du texte sur la slide

 

Faux !

Pour les 10 slides, l’idée étant que l’on travaille sur la concision et la synthétisation du contenu
On ne réfléchit pas en terme de nombre de slides mais en terme de messages à transmettre / timing de la présentation, on fait ensuite une évaluation du nombre de slides nécessaires de façon à ne pas être trop rapide dans le passage des slides ni trop lent.

Exemple : 29 slides pour une présentation de 10 mns, c'est beaucoup trop, 15 à 16 ce n'est pas trop mal (Equilibre / Timing de la présentation / vitesse de passage)

 

Vrai !

Pour la taille du texte de façon à ce que ce soit lisible et visible par tout l’auditoire et de façon à ce que le contenu soit concis et synthétique.

Vrai !

Pour le timing de la présentation car l’attention décroit au bout de 17 minutes, il est même recommandé de privilégier des présentations de 10 mns. Un changement de rythme est conseillé toutes les 10 minutes de façon à maintenir l’auditoire captif.

 

 

 

3. On me demande de faire une présentation de 40 slides (...)

Même réflexion que dans le point 3...

Cette expression est archi-fausse et ce mode de pensée aussi. Pourtant si courant et encore entendu.

Le nombre de slides ne doit pas l'emporter sur le temps de la présentation.

J'ai une présentation de 40 slides à faire ne veut strictement rien dire.

Par contre, si on dit j'ai une présentation de 30 minutes, 45 minutes ou 1h, c'est plus probant, plus illustratif et une bonne base de départ pour sélectionner les messages à faire passer.

Idem pour : "Vous faites une présentation de 5 mns et pas plus de 3 slides", cela ne veut strictement RIEN dire ! si vous voulez que vos collègues ou collaborateurs soient concis, demandez leur de l'être mais n'imposer pas ce type de cahier des charges (Stupide, désolée)

 

 

 

 

4. Tout mettre sur mes slides comme ça j’envoie d’une pierre deux coups le doc par Email

Croyance :

Le support de présentation et le document que j’envoie ne font qu’un

 

Faux !

Un document est un contenu appelé à être lu

Un support de présentation est un contenu appelé être projeté. Il doit accompagner et renforcer le sens d’un discours et d’un message, il ne doit en aucun cas encourager la lecture mais doit orienter / idée présentée.

 

Pourquoi ?

L’architecture de ces deux formats diverge en raison du sens de la lecture.

En effet, le sens de la lecture d’un document et celui d’un support visuel varie fortement, le premier appelle à une lecture verticale, le second à une lecture horizontale (physiologie humaine).

Les éléments mis en avant ne seront pas lus de la même façon avec une lecture document ou sur un support projeté.

Le message risque d’être brouillé si on construit son support visuel comme un document.

Le premier contient plus de 30 mots, le second doit contenir entre 0 (si parti-pris conceptuel) et 30 mots Max.

 

Recommandation

Travailler son document "écrit" (destiné à être lu) avec mise en relief des messages clés et présentation des détails

Travailler son support de présentation (destiné à être projeté) comme une succession de repères visuels pour l’auditoire. Ce support ne doit exister que s’il renforce visuellement le discours.

Il doit être visuel et synthétique. Cf: Techniques de la #Slidologie.

 

 

 

 

5. Numéroter les slides me permet de me retrouver

Croyance :

Je numérote les slides dans le cas où elle seraient imprimées, ou dans le cas où on me demanderait de revenir sur une slide dans la session questions/réponses. Cela me permet de me repérer.

 

 

Faux !

Les slides ne se numérotent pas ! Elles dépendent d’un fil conducteur lié au discours. Encore une fois sans le discours qui les accompagnent, elles n’ont aucune raison d’être. Elles sont destinées à la partie orale de la présentation.

Un document se numérote, oui ! Il peut exister sans vous. Ce n'est pas le cas d'un support de présentation.

Lorsque j'anime une formation, j'attends toujours le moment où un participant va me demander si je vais leur envoyer mes slides. C'est mon petit moment plaisir car je réponds toujours avec un sourire : "Non" et là, stupeur de la salle :))) j'enchaine ensuite avec la promesse de leur envoyer un document qui résumera tous les points abordés à la formation ainsi que les recommandations.

C'est ma façon à moi de leur montrer la différence entre un support de présentation et un document à lire et à consulter par Email.

 

 

Suite des 4 points suivants, la semaine prochaine dans le volet 2 de cet article.

 

 

#NesmaHOUHOU #Slidologie #Storytelling #ArtOratoire #PrésentationsPercutantes

 

 

10 fausses croyances véhiculées sur les présentations orales en entreprise (Volet 1)
Commenter cet article

Archives

À propos

Conseils de pros pour garantir puissance et impact de vos présentations. Mais aussi, Accompagnement, Challenging/Coaching, Design des slides, Formations-action et Conférences. Slide at Work avec vous, pour des présentations à enjeux transformées, uniques, originales et percutantes qui emportent la conviction ! (Construction-Structuration-Articulation)