Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Astuces et conseils de pros pour garantir puissance et impact de vos présentations. Mais aussi, Accompagnement, Challenging/Coaching, Design des slides, Formations-action et Conférences. Slide at Work avec vous, pour des présentations à enjeux uniques, originales et percutantes qui emportent la conviction ! (Construction-Structuration-Articulation)

20 Oct

Storytelling : Pourquoi Michelle Obama a encore réussi son dernier discours ?

Publié par Slide at Work  - Catégories :  #Marketing - communication, #Slide at Work, #Presentation Percutante, #Présentation dynamique, #Présentation orale, #Nesma NOUAR, #Michelle Obama,, #Storytelling, #Présentation en public, #Présenter en public, #Présentation publique, #présentation animée, #Prise de parole, #Pitch, #Narration, #Communication, #ArtDeConvaincre, #Formations Slidologie, #Leadership

 

L’intervention de Michelle Obama de la semaine dernière pour soutenir Hillary Clinton face à Donald Trump ne m’a pas échappée, elle a tourné en boucle sur les sites d’information et les réseaux sociaux cette semaine, peut-être avez-vous pris le temps de la visionner vous aussi ?

 

 

Ce qu’il en ressort, pour ma part, hormis le parti-pris politique et le tutti quanti de la campagne américaine, c’est la forme et les techniques de storytelling qu’elle a utilisé.

 

 

Dans beaucoup de ses prises de parole publiques, Michelle Obama (avocate quand même, donc bien rodée à l’art oratoire) utilise et intègre les techniques du Pathos de façon à marquer les esprits et toucher les émotions de son public et bien au-delà (la preuve, son discours fait le sujet de ce billet :)

 

 

Analyse  de cette prise de parole by Slide at Work

Sur la forme

  • Un discourt court.
  • Beaucoup de silences marqués, presque à chaque fin de phrases (pour montrer la gravité de la situation, sensibiliser le public , continuer à capter l’attention)
  • Des phrases très courtes
  • De la passion dans le ton de la voix, presque de la colère, de la révolte, par moment du dégoût ou encore de la tristesse et ensuite de la persuasion. Bref, du rythme, de l'architecture !
  • Des gestes qui viennent appuyer naturellement les propos (tantôt ouverture, tantôt main sur le cœur...)
  • Le corps qui avance ou qui recule en fonction des mots qui sont prononcés, les inclinaisons de la tête...
  • Le oui de la tête lorsque le public réagit à ces paroles
  • Même si elle dispose d’un prompteur, Michelle Obama regarde son public, elle balaye régulièrement l’ensemble de la salle de façon à montrer qu’elle s’adresse à tout le monde (elle ne fixe pas un point unique)

 

 

Sur le fond

Du Storytelling et encore du Storytelling pour donner de la puissance à ses propos !

 

Ethos-Logos- Pathos bien équilibré.

 

Michelle Obama s’adresse directement à son public en les invitant à visualiser ce qu’elle dit.

 

Elle illustre à chaque fois les arguments qu’elle avance par des exemples, des interpellations, des métaphores, elle invite son public à imaginer, à se projeter, elle donne son avis sur la situation et son ressenti : "Je suis inspirée par les jeunes filles ici présentes",  « Ce n'est pas normal. Ce n'est pas la politique telle qu'on l'entend », «assez, c’est assez», «Je n’arrête pas d’y penser. Cela m’a ébranlée au plus profond de moi d’une manière que je n’aurais jamais imaginé»…

 

Elle utilise des mots et des phrases fortes , selon les sujets comme : "Merveilleux", "Plaisir", "Extraordinaire", "Espoir", "Valeurs", "Inspiration", "Respect"...

 

ou encore :

 

"glacée jusqu'à la moelle", "attitude effrayante", "honteux", "intolérable", "cela fait mal", "Sentiment de terreur","prédateur sexuel"…

 

Elle dit "NOUS" lorsqu’elle parle au public pour le sensibiliser et n'exclure personne, elle s'inclut dans la problématique qu'elle présente : "Nous ne pouvons pas ignorer", "Notre corps", "Notre ambition", "Notre intelligence"

 

Lorsque la caméra balaye une vue sur le public, on voit les visages tantôt s'illuminer, tantôt s'assombrir.

Elle arrive à entrer en résonance avec lui, il y a une espèce de communion et c'est en ça que la réussite du discours est évaluée.

Naturellement ici, l'assemblée est acquise, mais ceci n’empêche pas cela.


 

 

 

 

Je peux juste déplorer la présence du pupitre, mais je pense que cela fait partie de la mise en scène de ce type exercice.

 

On sait que les interventions de Michelle Obama sont préparées (aux petits oignons), qu’elle est (super) bien entraînée, que chaque mot est (archi) pesé et (archi) travaillé tant dans la forme que dans le fond.



Objectif : Transmettre son message, sensibiliser le public, l'enchanter, assurer un appel à l’action tangible et puissant mais la force de Michelle Obama c'est qu’elle arrive à transformer cette préparation en une intervention naturelle.

 

C’est une grande oratrice !



Ce que je peux dire en conclusion de ce billet, c'est que ENCORE une fois, chacun d'entre nous, peut aspirer à réaliser des présentations orales puissantes (j'en suis convaincue), il suffit de :

 

  • Bien les préparer (discours, mots choisis, enchainements adéquats...)
  • Prendre son temps (oui cela demande un peu d'investissement)
  • Et...d'accepter de se faire accompagner aussi :)

 

Alors, à quand votre prochaine présentation qui emportera les foules ?

 

 

Articles complémentaires

 

 

 

Pour visionner la prestation de Michelle Obama :

https://youtu.be/SJ45VLgbe_E

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Astuces et conseils de pros pour garantir puissance et impact de vos présentations. Mais aussi, Accompagnement, Challenging/Coaching, Design des slides, Formations-action et Conférences. Slide at Work avec vous, pour des présentations à enjeux uniques, originales et percutantes qui emportent la conviction ! (Construction-Structuration-Articulation)